Choix du dériveur intégral

Sécurité, stabilité : idéal pour la grande croisière.

Force, robustesse : résiste à toutes les conditions climatiques.

Douceur, fluidité : adapté à tous les mouillages.

Découvrez tous les atouts d’un dériveur intégral en aluminium.

Le chantier Garcia Yachts est spécialisé depuis sa création dans la construction de voiliers à coque aluminium et il fait aujourd'hui partie du Groupe Grand Large Yachting. Dériveurs intégraux ou catamarans, les voiliers Garcia Exploration se démarquent par leur radicalité, tels que les Maracuja, ou les Passoa, et plusieurs grandes unités one-off remarquables. Ils sont connus également connus pour leur collaboration avec Jimmy Cornell et Pete Goss pour avoir créé des bateaux de grande croisière pour naviguer autour du monde, garantissant des finitions haut de gamme. The shipyard Garcia Yachts has specialized since its creation in the construction of aluminum hulled boats and sailboats and is now part of the Grand Large Yachting Group. Centerboarders, lifting keel, or catamarans, the Garcia Exploration sail yachts stand out for their radicality, as Maracuja and Passoa, and several remarkable one-off units. They are also known for their collaboration with Jimmy Cornell and Pete Goss for the creation of blue water cruising boats designed to navigate around the word guaranteeing high-end finishes.

Le dériveur intégral en aluminium

Un véritable 4×4 des mers

Parfaitement adapté aux amateurs de grande croisière soucieux de la sécurité et de la stabilité, le dériveur intégral du chantier Garcia Yachts saura combler vos attentes. La solidité et la robustesse de l’aluminium dont il est composé lui permet de s’aventurer dans les mers lointaines dans des conditions extrêmes, sans remettre en cause un seul instant la sécurité des passagers. De plus avec la suppression du roulis aux allures portantes, le voilier effectuera manœuvres et mouvements avec douceur et fluidité. Le dériveur intégral de Garcia Yachts répond aux mêmes exigences de stabilité qu’un quillard.

La dérive relevée dans le mauvais temps prévient l’effet croche-pied. Le bateau peut déraper librement et, sécurité ultime, rester manœuvrant même dans des vagues déferlantes.

Grâce à sa dérive et à son tirant d’eau réduit n’importe quelles possibilités de navigation et de mouillage s’offrent à vous : passer la barrière des atolls, embouquer les rivières, remonter les fleuves, échapper les mouillages encombrés, sortir des sentiers battus.

Le dériveur intégral c’est la certitude de naviguer partout où vous le souhaitez, même dans des eaux peu profondes, et d’échouer où il vous plaira.

Sujets associés

Histoire
Récits de voyage
Tous nos voiliers