||Le premier Exploration 45 à propulsion hybride
Retour

Le premier Exploration 45 à propulsion hybride

Actualités|2018-12-05T16:40:07+00:0005.12.2018|

Michael, Inge et leurs 3 enfants vivent au Danemark, un pays où la production électrique est à 80% de source renouvelable. Ils roulent en voiture électrique et des panneaux solaires domestiques assurent l’autonomie électrique de leur foyer. Ingénieur électricien de métier, Michael est au fait des nouvelles technologies dans le domaine des énergies et mesure bien les enjeux de demain. C’était une évidence pour eux que leur Exploration 45 s’accorde à leur mode de vie.

« Nous aimons faire de la voile et nous souhaitions faire de la voile à moteur de manière silencieuse, sans brûler de carburant fossile, en utilisant au maximum les énergies renouvelable »

« Nous voulions un bateau qui na aucune limite, une maison sur leau confortable et sûre, qui autorise labsence de lien avec la civilisation si besoin pendant une période de 3 mois. »

« Au mouillage, nous aurons 22 kW disponibles pour la cuisson induction, la machine à laver, le compresseur de plongée, le moteur hors-bord, etc. ()  Je ne vois véritablement aucune contrainte à passer au vert, que des avantages. »

Voici le défi lancé à Garcia Yachts par les futurs propriétaires d’Anemis, un bateau qui leur ressemble, pour un projet ancré dans le respect de l’environnement.

Un programme de navigation sur plusieurs années avec d’abord un tour de la Méditerranée, puis une boucle atlantique, et ensuite un circuit en Europe du Nord. Avec toujours une vision ouverte de la grande croisière :

« Nous naurons dautres plans que de profiter de lendroit où nous sommes.

Techniquement, la propulsion hybride s’organise autour d’un moteur électrique – qui prend la place du traditionnel moteur thermique – d’un parc de batteries Lithium et d’un groupe électrogène. Les batteries sont chargées par hydro-génération lorsque le bateau marche à la voile, ainsi que via des panneaux solaires et une éolienne. En marche au moteur, la propulsion électrique fonctionne sur batteries. Puis si besoin, le groupe électrogène prend le relais pour alimenter le moteur électrique. Comme lors de l’usage d’une hybride, c’est en adaptant son mode de navigation à ce type de propulsion que l’on peut diminuer sa consommation de gasoil de manière significative : moitié moins de gasoil consommé en mode « propulsion via le groupe électrogène » en comparaison à un moteur thermique, et réduction volontaire du temps de navigation au moteur au profit de la navigation à la voile. Au global, la consommation de gasoil se situe entre le quart et la moitié de la consommation usuelle. Cela augmente l’autonomie et le rayon d’action au moteur porté à plus de 1200 miles.

Un choix qui offre également des avantages jusqu’alors oubliés, comme celui d’approcher au moteur certaines zones et leurs habitants marins dans un silence absolu.

Après de nombreux échanges – tant sur le plan fonctionnel que technique – sur la façon de naviguer et de vivre à bord, Michael, Inge et Garcia Yachts ont élaboré avec OceanVolt la solution de propulsion hybride adaptée au projet. OceanVolt, pas tout à fait novice, puisqu’il s’agit du fournisseur officiel d’Alex Thompson Racing pour un Vendée Globe 2020 sans énergie fossile.

Parions que la dépendance moindre au gasoil influencera en profondeur l’approche de la croisière au long court.

Nous contacter

Pour obtenir des informations complémentaires sur nos voiliers et nos services ou organiser une visite de chantier, n’hésitez pas à contacter nos équipes :
Tel. +33 (0)2 33 43 22 20

info@garciayachts.com

Formulaire